L’éjaculation précoce – un probléme fréquent

L’éjaculation précoce fait partie des troubles de dysfonction érectile et représente le trouble de la sexualité le plus fréquent chez la gent masculine. L’éjaculation précoce ou prématurée se définie comme étant une éjaculation rapide lorsqu’elle survient de façon incontrôlable après seulement quelques secondes ou une ou deux minutes après de début de la pénétration. Évidemment, la notion de temps étant subjective car tous les gens n’ont pas les mêmes attentes et perceptions concernant le délai d’éjaculation, l’éjaculation précoce repose principalement sur le contrôle ou le manque de contrôle de l’homme à ce niveau. Cette dysfonction érectile est dite primaire lorsqu’elle a toujours été présente chez l’homme, et secondaire lorsqu’elle apparaît après une période de sexualité sans ce problème.

Loin d’être une maladie et bien que certains hommes vivent bien avec ce trouble, d’autres se sentent gênés et incapables de satisfaire leurs partenaires, ce qui souvent entraîne des problèmes relationnels dans le couple. Un homme sur trois serait confronté à l’éjaculation précoce. Heureusement, les hommes qui souffrent d’éjaculation prématurée sont de plus en plus nombreux à consulter. L’arrivée sur le marché pharmaceutique de médicaments tels le viagra, le cialis, le levitra et autres ont largement contribués à ouvrir la discussion et lever les « tabous » concernant la santé sexuelle masculine.

Les causes de l’éjaculation précoce peuvent être d’ordre psychologique, organique et physique. Les causes physiques sont plutôt rares et peuvent dépendre d’une inflammation de l’urètre ou alors la difficulté à découvrir le gland ou encore un prépuce trop court responsable d’une stimulation trop rapide. La majorité des cas sont d’ordre physiologique. L’éjaculation prématurée est provoquée par les pressions musculaires exercées sur la congestion sanguine du pénis qui est en érection. La contraction des muscles et la pression qu’elle dégage sont souvent les facteurs physiologiques responsables du manque de contrôle de l’éjaculation.

Les hommes ont maintenant un nouveau médicament, le priligy qui est une solution au problème d’éjaculation prématurée. Le priligy est un médicament qui agit sur la moelle épinière de façon à retarder l’éjaculation de 3 à 4 fois plus longtemps. Cependant, celui-ci comme la majorité des médicaments de son genre entraîne des effets secondaires néfastes chez certains hommes qui l’utilisent. D’autre part, certains exercices jumelés à une rééducation sexuelle semblent chez plusieurs hommes, déjouer les réactions menant à l’éjaculation précoce. L’apprentissage d’habiletés corporelles à savoir : comment bouger adéquatement, comment respirer de façon à avoir un meilleur contrôle, les meilleurs positions pour éviter les tensions et agissements qui amènent le problème présentent des avenues encourageantes pour régler cette dysfonction.

Il est important d’agir dans une telle situation. Frustrations, incompréhensions dans le couple peuvent mener à une rupture qui est évitable. Il faut d’abord renouer le dialogue entre les partenaires de manière à rassurer et supprimer l’angoisse de la situation. La thérapie, les médicaments, la consultation pourront tous aider ceux et celles qui sont affligés par ce problème. La sexualité est un aspect primordial au sein du couple qu’il ne faut en aucun temps négliger.

 

panneau-bgnoir
Site interdit aux mineurs
Le site internet que vous vous apprêtez à visiter est réservé à un public adulte et averti. Le contenu de ce site ainsi que les contenus vers lesquels pointent les liens de ce site risquent de heurter certaines sensibilités.Si vous êtes mineur, cliquez sur QUITTERVISITER         QUITTER